1995

terre brûlée

création à la Ferme de Buisson/Marne la Vallée

 

…Je suis comme un homme qui chercherait distraitement quelque chose et qui, entre la quête et le rêve, aurait oublié ce qu'il cherchait. Plus réel que la chose absente et recherchée devient le geste réel des mains visibles qui cherchent, remuent, dérangent, replacent et qui existent bel et bien, blanches et longues avec leurs cinq doigts cinq exactement…

Fernando Pessoa

"La finesse de la gestuelle qui oscille entre théâtralité appuyée et demi-teinte…Œuvre contrariée, terre brûlée a le charme de la matière brute et des orages imprévus. Et le vertige né de la fuite des repères y ajoute son pouvoir d’hypnose."

Jean-Claude Diénis, Danser, décembre 1995